Coverre a participé aux journées Yggdrasil les 1 et 2 octobre 2016 à Monchat, un quartier animé du troisième arrondissement de Lyon.

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Yggdrasil est l'arbre cosmique ou arbre du Monde dans la mythologie nordique. Autour de lui sont disposés les neuf mondes. Il a trois racines. La première provient d'une source et est jalousement gardée par un dragon qui la ronge. La deuxième naît dans une fontaine censée contenir la source de toute sagesse. Elle est gardée par un géant et abrite la tête d'un dieu qui détient les secrets de l'univers. Enfin, la troisième racine provient d'un puits est gardé par trois vieilles sorcières très sages et craintes par les dieux, car elles tissent la destinée, à laquelle même les dieux sont soumis. Elle abrite aussi des animaux sacrés, un aigle, un faucon une chèvre, un cerf un écureuil et des abeilles. Un serpent garde le pied de son tronc.

La présence de Coverre dans cette manifestation est pleine de sens. Dans les jours troubles qui traverse ce début de siècle il convient de nous rappeler de la sagesse des anciens bâtisseurs des cathédrales, qui constituaient des ouvrages remarquables avec des outils rudimentaires et sans prélever plus de la planète que ce qu'elle peut apporter à ceux qu'elle nourrit.

Coverre a donc fait découvrir au public les gestes ancestraux des maîtres verriers : la coupe du verre, et la soudure avec des fers à la braise qui étaient utilisés par les ancêtres avant la découverte de l’électricité.

Coverre a présenté deux techniques à un public attentif : Celle du plomb, qui, à condition de garder une parfaite verticalité survit à des siècles ; Et celle de Tiffany connue par le nom de son inventeur. M. Tiffany voulait apprivoiser autrement la lumière et la faire traverser des objets en volume. Il a donc trouvé un moyen de marier le verre à son incompatible soudure, en passant par une mince lame de cuivre et créer ainsi une nouvelle et étonnante solidité.

Les visiteurs de Yggdrasil ont pu se familiariser à la coupe et constater que les gestes du travail du verre étaient simples. On les apprend très facilement. Après, le tout est une question de travail, de persévérance, d’apprivoisement des gestes, de compréhension des exigences des matériaux. Ils ont vu comment la chaleur du feu déliait l'étain et comment la main de l'homme guidait le métal liquide pour l'amener à sa fonction de liaison d’éléments.

Ils ont essayé, et quelques uns continueront cette belle aventure qui apportera des nouvelles couleurs à leurs savoir-faire.

Sénèque : « Ce n'est pas parce que les choses sont impossibles que nous ne les faisons pas, c'est parce que nous ne les faisons pas qu'elles sont impossibles ».

Photos

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Coverre aux journées Yggdrasil 2016, Montchat, Lyon

Site officiel de Coverre - association loi 1905
Tout droits réservés © 2012
page served in 0.011s